Comprendre l’écosystème des start-up marnaises

Pour commercialiser son skate électrique, Alexandre Lachi est accompagné par le Creativ Labz de l’Université et Innovact. (Photo : Philippe Demoor)

La Banque de France a réuni des structures d’accompagnement et des jeunes entreprises pour débattre du développement des start-up dans la Marne. Comment définir une start-up et comment l’accompagner ? C’est pour répondre à ces deux questions que la Banque de France de la Marne a organisé une table ronde lundi 24 juin. Explications. QU’EST-CE QU’UNE START-UP ? Sur la définition, Eleanor Asprey (directrice du ThincLab Châlons) souligne « la volonté de développement à l’international et l’ambition d’une jeune entreprise ». Jérôme Nassibou, directeur d’Innovact by Semia, évoque « une organisation transitoire qui cherche à construire son business model ». Philippe Tandeau de Marsac, conseiller de l’accélérateur régional Grand E-nov, insiste « la volonté de créer des solutions qui vont changer le monde de demain ». Quant à Arnaud Bassery, co-fondateur du Bloc qui pilote l’espace Quartier