Sigma, nouveau phare de l’attractivité métropolitaine

D’ici deux ans, l’immeuble complètement transformé accueillera plus de 300 emplois sur neuf niveaux contre onze actuellement, face à la gare de Dijon. (Photo: Emeline Durand)

L’ex-tour Mercure, emblématique de l’histoire de la ville par sa taille et son positionnement, sera bientôt totalement métamorphosée. Une opération d’envergure à plus d’un titre, notamment sur le volet de l’emploi. En mathématiques, la lettre Sigma est le symbole de la somme. Difficile d’y voir une simple coïncidence tant le projet de métamorphose de l’ex-tour Mercure, face à la gare de Dijon a dû en additionner des compétences, des volontés, de la ténacité, avant d’aboutir (lire notre article paru dans Le Journal du palais n°4648). Pour arriver à cette opération emblématique, il a aussi fallu, selon Pierre Chavelet, représentant la société Sigma 5A, le principal investisseur, « le soutien des élus, l’audace des cinq investisseurs regroupés dans une SAS, beaucoup de patience aussi de la part des vendeurs, notaires, géomètres, commercialisateurs, techniciens et banquiers avant d’aboutir à ce