Quelles problématiques juridiques, comptables et fiscales liées à l’acquisition d’une filiale américaine ?

Par Marc Trost, co-fondateur et associé d’Orbiss La France et les États- Unis entretiennent des relations économiques privilégiées. Selon une étude publiée par l’ambassade de France aux États-Unis en 2019, la France y est le troisième employeur étranger avec 730 000 emplois créés par 4 800 filiales d’entreprises françaises. Il est évident que la crise actuelle du coronavirus rend la situation incertaine. La fermeture des frontières et les mesures de suspension liées à l’immigration restreignent les possibilités de développement de sociétés étrangères aux États-Unis. Néanmoins, cette crise est nécessairement temporaire et le marché américain et ses 328 millions d’habitants resteront sans aucun doute une cible de choix pour les entreprises françaises et européennes en quête de développement. L’entrée d’une entreprise sur le marché américain peut notamment être effectuée par le biais d’une
Commentaires