Les market places locales se multiplient

Les market places se multiplient au risque de perdre en efficacité ?

Face à la nouvelle mesure de fermeture administrative des commerces non-essentiels prise par le gouvernement pour lutter contre la pandémie, la riposte s’organise pour pallier la baisse d’activité. Les initiatives pour sauver commerces de proximité, artisans et restaurateurs, contraints du fait du reconfinement de baisser une nouvelle fois leur rideau, se font de plus en plus nombreuses en Occitanie, au risque pour les commerçants comme pour les consommateurs de ne pas s’y retrouver. Après la Région qui a lancé mi-novembre le site « Dans Ma Zone » et élargi aux restaurateurs la plateforme interactive « Tous Occitariens » (lire Pandémie : la Région renforce son soutien à l’économie) pour permettre à ces indépendants de se doter d’une vitrine en ligne, c’est au tour du Département de Haute-Garonne, associé à la Chambre de commerce et d’industrie de Toulouse et à la Chambre de métiers et de l’artisanat de
Commentaires