La ruralité sonne la mobilisation générale

Jean Rottner (président du Conseil régional, au pupitre) : « Le numérique ouvre les possibles ». (Photo : Philippe Demoor)

Les deuxièmes Assises de la ruralité du Grand Est ont été organisée mardi 21 mai à Sainte-Ménehould (Marne). Consciente de ses faiblesses, la campagne souhaite aussi se mobiliser pour croire en son avenir. «L’Argonne est le symbole du dialogue que nous tissons avec l’ensemble des territoires », présente Jean Rottner, président du Conseil régional. Ce qui explique le choix de Sainte-Ménehould pour organiser la deuxième édition des Assises de la ruralité du Grand Est. « Nous ne devons plus être des réceptacles en attente de l’État ou d’entreprises, mais nous devons avoir la responsabilité de notre développement et prendre notre destin en main », indique le président de Région. S’il faut avoir conscience des contraintes, il ne faut pas négliger les atouts du monde rural selon celui qui cite l’industrie de la prothèse de hanche à Nogent (Haute-Marne) ou encore la réussite d’Axon’Cable à Montmirail (sud-ouest