Zones blanches de la mobilité : les petites villes s’inquiètent

(Droits réservés)

Association des petites villes de France (APVF) Alors même que la Cour des Comptes vient de présenter un rapport abordant la question du maintien des petites lignes ferroviaires, l’Association des petites villes de France (APVF), présidée par Christophe Bouillon, député de Seine-Maritime, s’inquiète de l’absence de réponse véritable apportée aux problèmes de mobilité dans les petites villes par le projet de loi d’Orientation des Mobilité et le Projet de loi de finances (PLF) 2020. À l’origine même de la crise des « gilets jaunes » qui a débuté il y a plus d’un an, les problèmes de mobilité constituent une des causes essentielles de l’aggravation des fractures territoriales et du renforcement du sentiment de relégation de nombre de nos concitoyens dans les petites villes. Le refus du gouvernement d’accorder dans le projet d’Orientation des Mobilité et dans le PLF2020 de véritables moyens aux
Commentaires