Zoë Montagu, tisserande… Sa petite entreprise est une belle vitrine pour l’Ariège

Zoë Montagu, tisserande à Foix.

C’est à Foix que Zoë Montagu a posé ses valises. Elle tisse des fils de crin de cheval sur son métier à tisser. Des techniques ancestrales et un savoir-faire unique qui lui permettent de travailler avec de grands couturiers et jouir d’une reconnaissance nationale. «Il faut un brin de folie ou être obstinée pour rester dans ce métier », s’amuse Zoë Montagu. Après un Bac en arts plastiques, la jeune femme a rejoint une classe préparatoire avec une vague idée de son futur métier. Elle fait alors connaissance avec le textile : une véritable révélation. « J’ai tout de suite aimé cet univers cocooning et confortable, j’ai postulé pour un DMA (diplôme des métiers d’arts), spécialisé dans le textile. »  Au lycée des métiers La Source à Nogent-sur-Marne, elle apprend à tisser. « J’ai eu le déclic pour le métier de tisserand, j’ai choisi de me spécialiser dans les techniques ancestrales.
Commentaires