Youstiti boucle une première levée de fonds

Alexandre Magnat, fondateur de Youstiti.

Spécialisée dans la production de vidéos souvenir automatisées, la start-up tarbaise élargit son offre de services et diversifie ses marchés. Elle a participé en novembre à la dernière édition d’Occitanie Invest.

E n créant Youstiti en 2018, Alexandre Magnat, fondateur de la PME tarbaise, n’imaginait sans doute pas un tel scénario, notamment la mise à l’arrêt forcé des remontées mécaniques fin 2020. Cet informaticien a conçu un système automatique de captation vidéo, destiné aux clients des domaines skiables et des parcs de loisirs.

« Cette technologie est basée sur la géolocalisation en temps réel, détaille-t-il. Des caméras disposées le long des pistes s’activent au passage des skieurs qui ont téléchargé l’application Youstiti. Ils reçoivent ensuite par e-mail les vidéos de leurs exploits. » Des vidéos qui seront largement partagées sur les réseaux sociaux.

Déployée à Cauterets, premier partenaire de la start-up, durant l’hiver 2018-2019, l’application connaît un vif succès. Mais au-delà, ajoute Alexandre Magnat, « nous nous sommes aperçus, que grâce à la géolocalisation en temps réel, nous pouvions offrir d’autres services, un peu à la façon de l’application Waze, notamment de l’analyse de flux de fréquentation de la destination touristique. Nous pouvions concevoir une nouvelle proposition de valeur pour les professionnels exploitant ces sites. »

Youstiti passe alors « d’un modèle BtoC à un modèle BtoB ». La start-up développe désormais son application en marque blanche qu’elle propose aux exploitants de stations de montagne et de parcs de loisirs. Outre la vidéo et la photo souvenirs, elle intègre de nombreux autres services comme les temps d’attente aux remontées mécaniques, le calcul d’itinéraire dans le domaine skiable, mais surtout la billetterie et le contrôle d’accès. En parallèle, elle propose aux exploitants une plateforme d’analyse de flux. « L’objectif est de les aider dans la compréhension des comportements et des attentes de leurs propres clients, et ainsi de les accompagner dans leur stratégie d’investissement », résume Alexandre Magnat.

Une palette d’outils avec lesquelles Youstiti a déjà séduit des géants comme Avoriaz et Val d’Isère. 25 000 téléchargements ont été enregistrés l’hiver dernier dans ces stations, qui, membres respectivement de deux importants groupements de domaines skiables, Les portes du Soleil et la Compagnie des Alpes, pourraient lui ouvrir d’importants marchés.

ÉVÉNEMENTIEL

Mais Alexandre Magnat mène en parallèle d’autres discussions avec des exploitants de parcs de loisirs, des opérateurs de transports et des sociétés d’événementiels. Il vient d’ailleurs de signer dans ce secteur un premier contrat avec Reed Expositions en vue de déployer sa solution sur le salon IFTM, le rendez-vous des professionnels du tourisme en France et à l’international dont la prochaine édition aura lieu en octobre 2021 à Paris. « L’organisateur de salon est intéressé à la fois par l’analyse de flux et l’application mobile. Elle leur permet d’offrir aux visiteurs de nouveaux services comme une aide pour s’orienter dans le salon, la gestion du ticket d’entrée, la gestion d’agenda ou de carte de visite. L’analyse de flux lui permet, en parallèle, de mieux valoriser les emplacements. »

La start-up, qui table sur un chiffre d’affaires de l’ordre de 150 K€ cette année, vise 5 M€ d’ici cinq ans. Pour y parvenir, elle est en train de boucler une première levée de fonds de 250 K€ qui pourrait être complétée d’ici la fin de 2021 ou le début de 2022 par une seconde de 1 à 1,2 M€, indique Alexandre Magnat. Une enveloppe qui devrait lui permettre d’étoffer ses effectifs, sachant qu’elle emploie aujourd’hui huit personnes. Cinq recrutements sont en effet prévus avant la fin de l’année prochaine, à la fois pour poursuivre ses efforts de développement et accélérer la commercialisation de son offre, notamment à l’export. Depuis Tarbes, la start-up lorgne en effet les marchés espagnol et suisse, en attendant les USA un peu plus tard. Pour asseoir sa stratégie, elle devrait ouvrir une antenne à Chambéry en juin prochain.

Commentaires