Voilure réduite pour la visite décennale du réacteur numéro un

Le directeur de la centrale nucléaire de Chooz a été contraint de faire évoluer l’organisation du chantier de la visite décennale du réacteur numéro un.

Le chantier devrait s’achever en juillet prochain. Pandémie oblige, le groupe EDF est amené à revoir à la baisse ses estimations de production. La production nucléaire pour 2020 est désormais estimée à 300 térawattheures au lieu des 375 à 390 TWh initialement programmées. À cause de la crise sanitaire et du confinement actuel, EDF est ainsi obligé de s’adapter à une baisse de la consommation d’électricité au sein des entreprises, dont beaucoup ont dû fermer leurs portes. Dans les Ardennes, la conjugaison de ces phénomènes aura un impact sur le chantier en cours dédié à la visite décennale de l’unité de production numéro un destinée à améliorer la sûreté des installations et à repartir pour un cycle de dix ans. « Aujourd’hui, on effectue uniquement les travaux qui sont essentiels, les autres activités sont suspendues », précise Laurent Berthier, le directeur de la centrale nucléaire de Chooz. Actuellement, par