Violation de données : bien gérer la crise pour limiter les pertes

Anonymous
Par Cécilia HENRY-AUDEBRAND, consultante au sein de l'activité Security4Business chez Magellan Partners En mars 2018, le scandale Cambridge Analytica fut lourd de conséquences pour Facebook : un cours de bourse qui dévisse de 8 Mds$, une perte de confiance de 40% des internautes, la suppression de millions de profils utilisateurs privant le réseau social de revenus publicitaires immédiats. Cette actualité nous enseigne que les impacts d’une violation de données ne se bornent pas à une sanction financière. Ils sont vastes et s’appliquent sur le long terme : perte de confiance des clients, utilisateurs, partenaires, impactant l’activité, voire la pérennité de l’entreprise. Une réalité comprise par la chaîne hôtelière Marriott, qui face à une violation massive de données a déployé une stratégie de communication particulièrement efficace. En effet, lorsque la presse a titré le vol d’informations confidentielles de près d’un
Commentaires