Viasat Connect : une solution de télématique embarquée made in Montauban

Stéphane Puis, directeur général de Viasat Connect.

La gestion des flottes de véhicules et la géolocalisation n’ont plus de secrets pour l’entreprise tarn-et-garonnaise Viasat Connect, filiale de l’Italien Viasat Group présent dans 50 pays. Des technologies de pointe, des équipes de conseillers clients installés à Montauban ont permis à l’entreprise de se démarquer dans un marché en plein développement.

La télématique embarquée permet un retour presque immédiat sur investissement, affirme Stéphane Puis, le directeur général de Viasat Connect. Financier, contrôleur de gestion, avec un appétit pour les situations difficiles, il est arrivé aux commandes en 2015 lorsque l’entreprise s’appelait Locster. Très vite, il l’a remise à flot en jouant la carte de l’innovation autour de la gestion de données embarquées. En mars 2020, son entrée dans le capital de l’Italien Viasat Group (850 salariés) a permis à l’unité de prendre un nouveau départ. 

PRÉSENT PARTOUT MAIS DISCRET 

« On aide les sociétés mobiles à transporter des malades, à construire des autoroutes, à livrer des colis ou des vaccins anti-covid », explique Stéphane Puis. Les entreprises de transport, de BTP, les collectivités font appel à la télématique embarquée pour gérer leur flotte à distance. Avoir un œil sur ses hommes et ses véhicules permet à l’entreprise de gagner un temps précieux et de sécuriser son matériel. Par exemple, le logiciel peut recréer virtuellement une aire de chantier et y affecter des véhicules. « Si on s’aperçoit que l’engin n’a pas été utilisé, on va l’affecter à d’autres chantiers, c’est 80 % de notre activité », explique Stéphane Puis. L’entreprise y gagne en rentabilité.

Viasat Connect s’est aussi spécialisée dans la gestion d’intervention, elle passe par le smartphone du technicien : « quand il arrive sur place, le réparateur obtient le mode opératoire, on l’aide à optimiser son intervention sur place. » C’est 20 % de l’activité de l’entreprise, laquelle devrait monter en puissance, la demande est exponentielle. En matière de télématique embarquée, la France a un boulevard devant elle, mais accuse un léger retard sur ses voisins européens. 

TOUT MISER SUR LA RELATION CLIENT 

« Chouette, un problème, c’est notre philosophie », s’amuse Stéphane Puis. Viasat Connect a fait le choix d’installer sa plateforme de conseillers à Montauban. « Notre taux de fidélité clients est deux fois supérieur à celui de nos concurrents », se réjouit le directeur général. Le conseiller assiste le client de A à Z, il va prendre en charge l’installation technique de son logiciel et le former à l’outil. 

Une exigence qui a payé puisque l’entreprise a obtenu récemment la certification Iso 18 295 attribuée par l’Afnor pour l’efficacité de son service client. 

PILOTER UNE ENTREPRISE, C’EST ANTICIPER 

Le véhicule connecté étant le terrain de jeu de Viasat Connect, l’évolution pousse l’entreprise à travailler avec les constructeurs automobiles. « Plutôt que de mettre un boîtier de géolocalisation dans le véhicule, on ira se brancher directement sur la voiture, explique Stéphane Puis, pour faire partie de l’écosystème de la voiture. » 

Ces derniers mois ont permis à l’entreprise d’entrer sur de nouveaux marchés aux besoins plus simples comme celui de la gestion de flotte de véhicules de loisirs tels que le scooter des mers et de proposer un service à la carte (pay as you use) permettant ainsi aux loueurs de vérifier en temps réel l’état de leurs machines. 

Viasat Connect emploie 70 salariés à Montauban et compte 2000 clients en France avec des flottes de 2 à 1 000 véhicules, pour un CA de 10 M€ annuels. 

Commentaires