Vent porteur pour les énergies renouvelables dans la région

Le nucléaire pèse 77 % de la production électrique régionale, mais les énergies renouvelables progressent. Les plus fortes augmentations sont enregistrées par la production éolienne avec 6,3 TWh (+13%) et les bioénergies avec 0,9 TWh (+12%). La production solaire atteint 0,6 TWh (+9%). La faible pluviométrie entraîne une baisse de la production hydraulique (-8%) et la production thermique diminue également (-27%).

La Marne, l’Aube et les Ardennes contribuent largement au bilan positif dressé pour 2018 par RTE, Réseau de Transport d’électricité. Les investissements, qui s’élevaient à 48 millions d’euros en 2018, vont progresser. « Pour les trois prochaines années nous avons prévu 190 millions d’euros d’investissements d’ici 2021 », annonce Elisabeth Bertin, déléguée RTE pour la région Grand Est. Si RTE doit investir davantage, c’est également pour pouvoir faire transiter sur son réseau l’électricité d’origine renouvelable produite localement. « Nous allons construire un nouveau poste à Faux-Fresnay, dans la Marne, pour répondre à la progression de la production éolienne », poursuit-elle. En 2018, ce parc de production électrique renouvelable a encore augmenté de 5 %, permettant de couvrir à lui seul 31 % de la consommation régionale ! D’autres programmes d’investissements se poursuivent,