Valoriser les agro-ressources

Laurence Giacomazzi et Mathieu Kulczycki

Laurence Giacomazzi et son fils Mathieu Kulczycki sont à la tête de La Savonnerie du Moulin qui fabrique des cosmétiques à base de lait d’ânesse.

Dans le cadre du salon Sinal exhibition, organisé au Capitole de Châlons-en-Champagne, Agria Grand Est organisait le concours Inovana, dont l’objectif est de récompenser et promouvoir l’innovation des valorisations non alimentaires des agro-ressources.

Les enjeux de demain placent l’économie verte au centre des réflexions aussi bien dans notre manière de produire que de consommer. Le salon Sinal exhibition s’intéresse à la valorisation non alimentaire des agro-ressources, c’est à dire à la transformation de matières premières agricoles pour un usage autre que l’alimentation. Ces rencontres internationales du biosourcé sont l’occasion pour les porteurs de projets et les sociétés spécialisées dans ce domaine de se rencontrer pour échanger lors de présentations de produits et de conférences.

Et pour mettre un peu plus en lumière les initiatives touchant à ce domaine, Agria Grand Est, association dont l’objectif est de favoriser la compétitivité et le développement technologique des industries régionales transformant et valorisant des agro-ressources, met en place tous les deux ans, le concours Inovana. Ouvert à tout organisme (entreprises, collectivité territoriale, as- sociation…) du Grand Est, les projets présentés doivent être des produits, procédés ou services touchant aux domaines de la chimie biosourcée, de l’énergie biomasse ou des agro-matériaux et polymères biosourcés.

CINQ INITIATIVES RÉCOMPENSÉES

« Lors de ce concours, nous avons à la fois des grands groupes, des start-up ou de toutes petites entreprises qui présentent leur innovation », indique Marie Lapous, chargée de mission agro-ressources chez Agria Grand Est. « Il y a donc une diversité des thématiques et des porteurs de projets. Nous prenons en compte l’aspect innovant ainsi que la viabilité économique de la proposition. »

Pour la sixième édition, Inovana, en partenariat avec le conseil régional du Grand Est, l’ADEME et le Crédit Agricole, récompensait 5 initiatives sur 13 finalistes (voir encadré). Parmi elles, La Savonnière du Moulin, qui comme son nom l’indique, fabrique des savons et cosmétiques. Originalité de la marque, ces derniers sont constitués à au moins 50% de lait frais et bio d’ânesse. « Nos produits sont les seuls en France à être composés avec un pourcentage aussi élevé de lait frais et bio d’ânesse. Le miel qui compose nos produits est aussi issu de l’élevage de nos propres abeilles. Nous avons 10 ânesses qui font cinq naissances par an. »

PROCÉDÉ 100% LOCAL

La jeune entreprise commercialise une dizaine de produits cosmétiques et une vingtaine de savons. Elle a été primée dans la catégorie Prix de l’éco-conception, car tout son procédé de fabrication est 100 % local. « Nos emballages sont élaborés à 2 kilomètres en bois de peuplier géré locale- ment, les pots en faïence des savons à barbe sont quant à eux fabriqués par un potier à 20 km, le marc de café est recyclé dans des savons exfoliants. Nous valorisons aussi les déchets des déchets avec les hydrolats de safran, qui pour nous ont beaucoup de propriétés », explique Mathieu Kulszycki, co-gérant de l’entreprise.

Le prix du dynamisme Territorial a été attribué à la Literie Laine du Grand Est, constituée en Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) basée en Moselle. Elle s’inscrit dans le programme national « Territoires zéro chômeur de longue durée », porté par la Communauté de communes du Pays de Colombey Sud Toulois. La société est spécialisée dans la fabrique et commercialisation d’articles de literie haut de gamme en laine. « Nous travaillons avec treize éleveurs de brebis de la région qui nous fournissent en laine toute l’année ainsi qu’avec quatre travailleurs privés d’emplois depuis plus d’une année, issus du programme territorial. Une personne est au secrétariat et les trois autres apprennent le métier de matelassier », confie Philippe Boyaux, gérant de Literie laine. La valorisation des agro-ressources s’inscrit donc aussi dans une véritable logique d’économie circulaire.

LES LAURÉATS

Grand prix : METabolic EXplorer (METEX)
Prix technologique : Salveco
Prix Eco-conception : La Savonnière du Moulin
Prix dynamisme territorial : Literie laine du Grand Est
Mention “coup de coeur du jury”: Ophelie Benito

Commentaires