Valaubia fait la part belle aux entreprises locales

Benoît Saligot, responsable grands projets Veolia détaille l’avancée du chantier de Valaubia. (Photo : Laurent Locurcio)

Depuis la fin de l’année dernière, le chantier de la future unité de valorisation énergétique des déchets avance à la Chapelle-Saint-Luc. Les travaux de Valaubia, la future unité de valorisation énergétique de l’Aube, sont lancés depuis quelques mois sur un ancien terrain de Michelin à la Chapelle-Saint-Luc. C’est là que dès l’année prochaine cet équipement, destiné à collecter les déchets ménagers de l’Aube en vue de les incinérer tout en produisant de l’énergie en même temps, entrera en fonctionnement. Actuellement, 120 000 tonnes de déchets ménagers sont enfouis dans les centres de Saint-Aubin et de Montreuil-sur-Barse. La future UVE de la Chapelle-Saint-Luc va prendre le relais. « Dès le départ, nous allons atteindre la capacité maximale de 60 000 tonnes par an », fait remarquer Laurent Namur, directeur de secteur Veolia. Un sous-dimensionnement voulu par la SDEDA, le syndicat d’élimination des