Une sensibilité à fleur de peau… et de plume

Ce printemps bouleversant est propice à l’auteure Karine Sayagh-Satragno qui vient de publier dans la foulée le deuxième tome de Sœurs (Éditions Vents Salés) et Confinée dans la dentelle (Yucca Éditions). Des mots fluides, francs, sincères, à saisir sans tarder. La quarantaine sonnée, cette Toulousaine pétillante n’a pas dit son dernier mot. Diplômée d’une maîtrise de lettres modernes et d’un DEA de littérature médiévale à la Sorbonne, elle aime sortir des sentiers battus et se muer en caméléon : ancienne professeur de français et directrice d’école, cette slasheuse est à la fois bloggeuse du site Kidimum, chroniqueuse dans plusieurs magazines, auteure, rédactrice-conceptrice, et créatrice de restaurants auprès de son mari dans la Ville rose. La tête bien faite et une sensibilité à fleur de peau et de plume, Karine Sayagh-Satragno a publié en autoédition Cette salope de peau d’âne en 2017, un recueil de nouvelles
Commentaires