Une rentrée “université pour tous”

Entouré de son équipe, Alain Bonnin a présenté son projet de campus connecté visant à apporter un nouveau modèle d'enseignement supérieur. (Photo : JDP)

Pour la rentrée universitaire 2019-2020, Alain Bonnin, président de l’université de Bourgogne s’est réjoui du bilan de l’année écoulée et a souligné les axes de sa politique entre investissement, emplois, nouvelles disciplines et formation continue. Alors que l'université de Bourgogne n’accueillait que 26 000 étudiants en 2012, Alain Bonnin s’est félicité de la trajectoire ascendante de ce chiffre. « Nous avons fini l’année avec 33 500 étudiants et devrions atteindre 34 000 étudiants cette année ». Bien que la seconde rentrée effectuée sous le principe du Parcours Sup laisse encore quelques bacheliers sur le carreau, le président estime que la rentrée s’annonce dans de bonnes conditions tout autant vis-à-vis de la démographie que de la communauté universitaire. À ce titre, Alain Bonnin s’est réjoui que les problématiques budgétaires soient désormais du passé, annonçant un résultat prévisionnel de 2,6