Une plateforme téléphonique d’entraide nationale dans les Ardennes

La nouvelle plateforme doit entrer en action au début du mois de décembre 2019. (Photo : Pascal Rémy)

Ce projet de développement s’inscrit dans le cadre du Pacte Ardennes 2022 tout en pouvant bénéficier des mesures liées au dispositif « emplois francs ». Neuf organismes URSSAF avaient répondu à l’appel à candidature lancé durant l’été par l’agence nationale (ACOSS). Deux ont finalement été retenus dont celle de Champagne-Ardenne qui avait proposé le site de Charleville-Mézières pour accueillir une plateforme téléphonique d’entraide nationale. « Pour que notre candidature ait le plus de chance de réussite, nous avons fait valoir les bons résultats de l’URSSAF Champagne-Ardenne (1), son implication aussi dans de nombreux projets innovants et bien sûr les atouts présentés par notre structure. Notre dossier avait toute une batterie d’indicateurs positifs » explique Stéphane Hézard, directeur départemental du site des Ardennes. À Charleville-Mézières, l’URSSAF (Union de recouvrement des cotisations de
Commentaires