Une pêche aux moules pour reprendre le chantier

Des plongeurs ont ratissé les fonds de la Seine pour recueillir ces moules d’eau douce avant de les transporter en amont de la zone de travaux. (Photo : Laurent Locurcio)

Un programme de 11 millions d’euros pour réhabiliter la digue de Fouchy, le long de la Seine à Troyes. La digue de Fouchy va connaître une seconde jeunesse grâce à des travaux de réhabilitation. Un chantier à 11 millions d’euros qui devrait être achevé en mars 2020, porté par Troyes Champagne Métropole et co-financé par l’Europe, l’Etat et le Grand Est. En fait il s’agit de conforter et relever cette digue entre le pont Cours Jacquin à Troyes et le pont Culoison à la Chapelle-Saint-Luc. La Seine n’étant pas un long fleuve tranquille, il lui arrive régulièrement de déborder de son lit, comme ce fut le cas encore en janvier 2018 notamment. « Dans ce secteur sensible il nous faut protéger les riverains et les entreprises », rappelle Valéry Denis, conseiller communautaire délégué au Plan de déplacements urbains. Sur plus de deux kilomètres, la Seine longe des habitations mais aussi des entreprises de la zone des