Une nouvelle salle des ventes ouvre dans le quartier bisontin des Chaprais

La nouvelle salle des ventes bisontine d’Astrid Guillon, située au 3 rue de la Liberté à Besançon.

Après une riche carrière parisienne, Astrid Guillon vient de poser ses bagages à Besançon, sa terre natale, pour ouvrir son office de commissaire-priseur et sa salle des ventes. Premières enchères inaugurales prévues pour le 24 avril. Doublement diplômée de deux masters en droit et en histoire de l’art à la Sorbonne puis à l’Ecole du Louvre, Astrid Guillon a connu l’effervescence des grandes ventes aux enchères évènementielles parisiennes. Cette bisontine de naissance a obtenu son examen de commissaire-priseur (volontaire et judiciaire) en 2009. Son entrée dans la profession se fait dans les prestigieux offices Art-curial et Drouot. Ces grandes maisons françaises réalisent plus d’une centaine de ventes par an, aux spécialités variées allant de la bande dessinée aux œuvres du street art. « Parmi les ventes marquantes que j’ai organisées et dirigées, je retiens celle de la collection d’Alphonse et d’Hélène Kann en
Commentaires