Une entreprise centenaire qui a toujours du ressort

Ressorts ardennais

Quentin di Pasquo, Xavier Lorent, l’ancien dirigeant, et Martial Legrand l’actuel gérant.

TPE de deux salariés créée en 1920, l’entreprise « Les Ressorts ardennais » vient de fêter ses 100 ans, à Fumay, où elle est implantée depuis son origine. Etablissement emblématique de la cité de l’ardoise, cette société fut fondée sous forme d’atelier mécanique et serrurerie par Louis Lorent, inventeur de la clé à cliquet, outil pour lequel la société déposé un brevet en 1921 sous le nom de clé à écrou Lorent-Nanquette (*). Par la suite c’est son fils, Gondran, en 1948 puis son petit-fils, Xavier Lorent, en 1981 qui assurèrent la succession de la lignée familiale à la tête des « Ressorts ardennais ». Depuis 2001, l’entreprise est dirigée par Martial Legrand qui avait intégré la « boutique » à l’âge de 16 ans en 1979 comme ouvrier. « J’y ai tout appris sur le terrain », aime-il dire. Aujourd’hui, c’est lui qui, avec un salarié, Quentin di Pasquo, ici depuis plus de dix ans, assurent la