Une conciergerie solidaire avec Plurial Novillia

La Conciergerie Solidaire 51 s’implante à Reims et déploie ses services sur le quartier Réma’Vert, avec le soutien de Plurial Novilia.

Déjà présente à Paris, Lyon, Marseille, Tours ou Bordeaux, la Conciergerie Solidaire agrège et anime un large panel de services socialement et écologiquement responsables. Ce concept innovant repose sur la mutualisation de services mis à disposition à la fois des entreprises et de leurs collaborateurs, des occupants de tiers-lieux ou d’habitants des quartiers – allant de la livraison de courses à la garde d’enfants en passant par le repassage à domicile, la gestion du courrier, la gestion des espaces communs ou encore l’entretien. 

La Conciergerie Solidaire fonctionne avec un abonnement mensuel qui permet d’accéder à l’ensemble des services proposés et facturés aux utilisateurs au « prix coutant prestataire » des tarifs préférentiels négociés directement par l’entreprise auprès de prestataires locaux, notamment des commerces du quartier. Les services sont supervisés par des concierges dont le rôle est de centraliser les demandes des abonnés de la Conciergerie Solidaire, de faire le lien avec les entreprises et les personnes missionnées pour les différents services, mais aussi de proposer des animations afin de créer du lien social à l’échelle du quartier. 

700 LOGEMENTS À TERME 

À Reims, La Conciergerie Solidaire 51 est membre du groupe SET UP. Le projet est né en 2019 lors de la soirée « Start up de territoire » soutenue par Plurial Novilia et a été développée grâce au dispositif de La Fabrique à projets de SET UP qui vise à faciliter l’émergence de projets collectifs répondant à des problématiques territoriales, dans la Marne et les Ardennes. Le Concierge Solidaire 51 de Réma’Vert est donc la porte d’entrée unique des utilisateurs du dispositif. Le déploiement de la Conciergerie s’inscrit dans le prolongement de la démarche initiée depuis 2018 avec la coopérative Vie2B, spécialisée dans l’assistance à maîtrise d’usage. Celle-ci accompagne en effet depuis les premiers mois l’arrivée des habitants du premier écoquartier de Champagne-Ardenne, afin de leur permettre de s’approprier ce quartier et d’y poser les bases d’une vie collective. Il faut dire qu’à l’horizon 2025, le quartier accueillera plus de 700 logements, mais aussi une salle commune (déjà livrée), des commerces de proximité ainsi que de multiples services dans un environnement urbain entièrement repensé.

Commentaires