Une commande publique qui progresse moins vite

Au chapitre de la commande publique, globalement, en France, en 2018, on note une baisse des travaux en neuf alors que les travaux de rénovation et de renouvellement du patrimoine existant résistent mieux.

Réalisé en partenariat avec l’Assemblée des communautés de France, l’Observatoire de la commande publique de la Banque des territoires livre ses résultats pour 2018. Même si les choses s’améliorent, la progression est moins vive et la Bourgogne Franche-Comté n’est pas au rang des régions les plus dynamiques. Mis en place en 2015, par la Banque des Territoires (Caisse des Dépôts) et l’Assemblée des communautés de France (AdCF), avec la contribution de la société Vecteur Plus, l’Observatoire de la commande publique vient de livrer ses constatations pour l’année 2018. Sur toute la France, cette commande publique a représenté l’an passé un montant global de 78,4 milliards d’euros, en hausse de 1,2 % par rapport à 2017. Toutefois, si ce montant est reparti à la hausse depuis 2016, depuis 2012, le niveau de commande publique dans notre pays accuse tout de même une baisse de 18,4 %. Autre fait marquant : après un