Une année charnière pour l’Institut Georges Chappaz

(Droits réservés)

L’Institut Georges Chappaz de la Vigne et du Vin en Champagne se rapproche de la Villa Bissinger (Aÿ) et créé une Fondation partenariale.

Créé en 2015, l’Institut de la Vigne et du Vin en Champagne multiplie les projets et les actions destinées à promouvoir et diffuser la culture de la vigne et du vin, mais aussi à renforcer les relations entre le monde professionnel vitivinicole champenois et le monde universitaire, entre autres missions.

Après avoir créé avec succès de nouveaux programmes de formation (DU management de l’oenotourisme, DU journalisme du vin, Summer school Champagne Culture and Heritage…), l’Institut présidé par Théodore Georgopoulos, poursuit sa croissance.

Deux axes se dégagent en cette année 2019 pour cette composante de l’Université de Reims Champagne-Ardenne. Le premier concerne le rapprochement initié avec la Villa Bissinger (Aÿ). Spécialisée dans la formation initiale et continue, dans l’initiation à destination du grand public mais aussi dans la recherche et la promotion culturelle de la vigne et du vin, cette structure compte de nombreux points commun avec l’Institut. Les deux enités voient surtout dans ce rapprochement la possibilité de réaliser des synergies et des économies d’échelle pour davantage d’efficacité et de cohérence au service d’un objectif commun : « Proposer une offre cohérente de formation continue et de recherche à l’échelle du territoire », explique Tony Verbicaro, directeur de l’Institut Georges Chappaz de la vigne et du vin en Champagne (photo).

Parallèlement à cette nouveauté l’Institut Georges Chappaz devrait se doter au cours des prochaines semaines d’une Fondation partenariale sur laquelle il pourrait désormais s’adosser.

Grâce à cette nouvelle structure juridique de droit privé réunissant l’Université et des acteurs concernés par la vigne et le vin en Champagne, les missions de l’Institut pourraient prendre une nouvelle dimension, notamment dans le cadre de ses activités de diffusion de la culture et du patrimoine de la vigne et du vin, comme en matière de financement de programmes innovants de recherche et de formation. Cette Fondation prévoit l’intégration de la Villa Douce, un élément patrimonial majeur de Reims et de l’Université. Ce bâtiment accueille aujourd’hui la présidence de l’Université, qui devrait déménager en 2020 dans son nouveau siège près du Campus Croix Rouge.

« Dans ce projet, la Villa Douce sera dédiée au champagne et à la Champagne, pour ce qui concerne l’enseignement supérieur, la recherche, la formation continue, la culture et le patrimoine du champagne, précise Tony Verbicaro. Mais le projet définitif sera surtout déterminé par les membres fondateurs. D’ailleurs la structure juridique de Fondation permet aux professionnels d’influer sur le choix et la nature des projets ».

Commentaires