Une activité toujours intense pour le TGI de Troyes

Lors de l’audience solennelle du TGI de Troyes, l’accent a été mis sur l’activité toujours très élevée par le président Carbonaro. Crédit: Laurent Locurcio

Le pôle traitant les affaires de sécurité sociale figure parmi les plus performants de France. Encore une année bien chargée du côté du tribunal de grande instance de Troyes. Le procureur de la République, Olivier Caracotch en a donné quelques exemples, comme les « 79 nouvelles informations judiciaires ouvertes l’an passé qui font du pôle de l’instruction le plus saisi du ressort de la Cour d’appel de Reims ». L’activité est tout aussi intense pour les affaires jugées en cours d’assises que le tribunal peine à résorber tant les affaires à juger sont encore nombreuses. « La Cour d’assises n’a jamais autant œuvré qu’en 2018 mais le stock d’affaires à juger représente encore une année pleine de sessions »,fait remarquer le procureur de la République de Troyes. Sur le plan global, avec plus de 22 548 procédures reçues, l’activité du tribunal reste sur des standards élevés d’activité.