Un vent nouveau pour le bien-être intérieur

Bérénice Rivayran, directrice de Tradidemeures, présente un des capteurs, composant du dispositif de ventilation « intelligente » qui équipera la maison expérimentale. (Photo : JDP)

Le constructeur de maisons de Saône-et-Loire Tradidemeures, filiale du groupe Moyse, a pu présenter un projet inédit de maison santé et bien-être au ministre de la Ville et du Logement. Au cœur du concept : le système de ventilation. Ce n'est pas tous les jours qu'on est reçu par un ministre. Pour Tradidemeures, ce fut le 16 juillet : ce jour-là, les représentants de cette PME de Saône-et-Loire, filiale du groupe régional Moyse, ont pu rencontrer Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault, à Paris. Cette rencontre s’inscrivait dans le contexte de la loi pour un État au service d’une société de confiance (Essoc), promulguée il y a un an. Cette dernière vise notamment à simplifier et assouplir les normes de construction, en autorisant certaines pratiques, à condition qu’elles prouvent leur