Un trésor dans mon placard : s’habiller sans acheter

Laurie Raphalen
Responsable des ressources humaines dans une clinique, Laurie Raphalen a donné une nouvelle orientation à sa carrière professionnelle. Après avoir mis en place un blog, elle a quitté le virtuel pour le réel en créant son concept store, Un trésor dans mon placard. Le 24 avril 2013 a transformé l'avenir professionnel de Laurie Raphalen. Ce jour-là, quand un atelier de confection s’effondre au Bangladesh, la jeune femme prend conscience de l’impact de son mode de consommation. « Dans les médias, j’ai vu les marques concernées. J’en portais certaines mais plus la confection est loin moins on se pose de questions. » Depuis, elle a décidé de ne plus acheter de vêtements neufs, deux paires de chaussures éco-responsables représentent sa seule exception depuis sept ans. « Je choisis des habits de seconde main et je réalise ma propre lingerie. » En ce sens, l’entrepreneuse de 39 ans a imaginé un atelier qui a déjà fait ses preuves sur