Un projet architectural qui favorise le « vivre ensemble »

projet immobilier - copyrights LD3D

Plan du futur ensemble immobilier et de sa première résidence « Oblique », qui accueillera, sur l’ancien site de la clinique de Chenôve, des personnes avec un handicap mental.

La communauté dijonnais de l’Arche à Dijon - association accueillant des adultes avec handicap mental - a posé la première pierre d’un nouvel ensemble immobilier à Chenôve. Baptisée Arch’ensemble, ce projet vise à favoriser l’inclusion des personnes handicapées. Vendredi 29 novembre, la communauté dijonnaise de l’Arche a posé la première pierre d’un nouveau ensemble immobilier à Chenôve. Cette association nationale créée par Jean Vanier en 1964 est présente dans 38 pays sur les cinq continents et compte 152 communautés. En France, 36 communautés accueillent près de 1.400 personnes internes et externes avec un handicap mental. À Dijon, née il y a 30 ans et située en cœur de ville, l’association accueille 21 personnes avec handicap mental au sein de trois foyers et d’un centre d’activité de jour (sport, ateliers artistiques et manuelles, sorties ...). L’Arche crée des lieux où vivent et travaillent