Un nouveau réseau féminin à objectif business

Bouge ta Boîte emploie 12 salariées. Au premier plan au centre, Marie Eloy entourée des participantes à la rencontre de lancement. L’adhésion à Bouge ta Boîte est de 490 euros par an.

Déjà présent dans 60 cercles en France, Bouge ta Boîte se différencie des réseaux féminins d’entraide par son objectif : aider les entrepreneures à développer leur chiffre d’affaires. Ses créatrices ont mis au point un fonctionnement très cadré et misent sur la recommandation entre paires. Se faire la courte échelle. Peut-être un peu trivial comme expression mais une formule qui résume le style sans complexe porté par le réseau Bouge ta Boîte. Pas seulement de la convivialité, de l’écoute mais aussi des objectifs « sonnants et trébuchants ». Ce langage, qu’on entend plus naturellement dans la bouche des hommes, est le bienvenu si l’on en croit les statistiques fournies par Marie Eloy lors de la réunion de présentation de son réseau, le 7 mars dernier à Dijon : « Si l’on arrive presque à la parité en matière de création d’entreprise, seules 20 % des femmes vivent correctement de leur activité. » Pour y