Un nouveau président pour les Prud’hommes de Charleville

Loïc Gobé, nouveau président du conseil des Prudhommes de Charleville-Mézières.

Loïc Gobé succède à Patrick Benyoucef à la tête du conseil des Prud'hommes. L'année 2018 a confirmé que le conseil des Prud'hommes de Charleville-Mézières était une juridiction toujours très sollicitée. 945 nouvelles affaires toutes sections et référés confondus y ont été ouvertes. Contre 485 en 2016 et 709 en 2017. Les fermetures de Michaud à Sedan et à la S.A.I. à Revin expliquent cette importante progression. Malgré cette turbulence, la durée moyenne de traitement des dossiers (13,8 mois) est en baisse. Ce qui montre la vitalité et l'efficacité du conseil. « L'activité de la juridiction carolomacérienne est en tout cas à contre courant de ce qui se passe à l'échelon national », note Patrick Benyoucef, le président sortant issu du collège salarié qui cède sa place en 2019 à Loïc Gobé, membre du collège employeurs. Plus jeune conseiller (à l'âge de 36 ans) d’une juridiction qu'il a intégré il y a un an, le nouveau