UIMM : comment anticiper sans visibilité ?

De gauche à droite : Lionel Vuibert, directeur général de l’UIMM Champagne-Ardenne, Christian Brethon, président, Arnaud Bernier, administrateur.

Confronté à un manque certain de visibilité dans ses activités, l’industrie métallurgique de Champagne-Ardenne doit cependant anticiper l’avenir et former des jeunes. Pas simple.

À l’automne revenu, le moral des acteurs des industries et métiers de la métallurgie en Champagne-Ardenne épouse la teinte saisonnière et vire au maussade. Si l’année 2019 avait bien démarré, dans la foulée de 2018, l’activité de la branche s’est sensiblement tassée au 2e trimestre et enregistre même un sérieux coup de frein depuis l’été, comme le constatent Christian Brethon, président de l’UIMM Champagne-Ardenne, Arnaud Bernier, administrateur, et Lionel Vuibert, directeur général.

Commentaires