Troisième amende pour Google

Pour la troisième fois l’Europe met à l’amende Google pour un montant de 1,49 milliards d’euros (soit 1,29 % de son chiffre d’affaires en 2018) pour abus de position dominante et pratique anticoncurrentielle. Le montant total des amendes infligées à Google en moins de deux ans est de 8,2 milliards d’euros. En effet Google a déjà été condamné à une amende de 2,4 milliards d’euros pour des pratiques jugées anticoncurrentielles sur le marché des comparateurs de prix avant de se voir infliger une autre amende de 4,3 milliards d’euros pour abus de position dominante avec son OS mobile Android. Le problème, selon la Commission, est que Google a limité artificiellement la possibilité, pour les sites, d’utiliser des services d’affichage de publicités contextuelles concurrents : d’abord, le géant de la recherche en ligne a imposé, dans ses contrats, l’exclusivité de son service, de 2006 à 2009, puis il