Trois listes face au sortant Boris Ravignon

Boris Ravignon

Candidat à sa propre succession, Boris Ravignon aura notamment face à lui, la liste conduite par Christophe Dumont.

Quatre candidats briguent la mairie de Charleville-Mézières. Après une éclatante victoire en 2014 avec 54,94% face au maire sortant Philippe Pailla (33,88%) et au FN Guillaume Luczka (11,18%), Boris Ravignon remet son poste en jeu. Cette fois, le maire n’aura pas face à lui de candidat Rassemblement National, mais un communiste (Sylvain Dalla Rosa) à la tête d’une liste d’union de la gauche, un écologiste (Christophe Dumont) et une liste Lutte Ouvrière emmenée par Mink Takawé. Fort de résultats plutôt convaicants sur son territoire, notamment en matière d’attractivité (Hermès, centre pénitentiaire de Donchery), le maire sortant met l’accent sur l’emploi. « La stabilisation de l’emploi salarié sur le territoire est une priorité », explique Boris Ravignon. « Nous continuons à perdre de l’emploi dans les entreprises industrielles notamment en raison de gains de productivité. Nous devons donc aller chercher