Très haut débit : Alsatis déploie son offre alternative pour assurer la transition

Alsatis déploie ses solutions alternatives un peu partout en France.

La PME toulousaine se veut le « pompier du numérique ». Les Haut-Garonnais qui patientent depuis des années pour voir leur connexion internet gagner quelques mégas risquent d’être déçus : l’arrivée de la fibre tant attendue pourrait être plus tardive que prévue. Du moins, c’est ce que laisse entendre Antoine Roussel, directeur général d’Alsatis. En vue de réduire la fracture numérique, le conseil départemental s’est en effet engagé dans un vaste plan de déploiement de la fibre optique dans l’ensemble du territoire d’ici 2022. Mais selon Antoine Roussel, « la transition pourrait être beaucoup plus longue que prévue ». En attendant, la PME qui développe des solutions alternatives pour couvrir les fameuses zones blanches et grises du territoire, celles où le haut débit reste une chimère, entend jouer le rôle de « pompier du numérique ». Fondée en 2004 à Toulouse, Alsatis, qui réalise 11 M€ de chiffre