Tous en selle derrière les « Cycles Mercier »

Il se murmure que l'usine revinoise pourrait porter le nom de Raymond Poulidor qui a longtemps porté le maillot de la célèbre marque Mercier.

Longtemps privée de nouveaux industriels, la commune de Revin qui a souffert des disparitions de Faure, Porcher et Electrolux espère que l’arrivée des Cycles Mercier participera à une redynamisation économique. La nouvelle que nous avions annoncée en tout début d’année a donc été officialisée le 1er février (PAMB 7897 et 7901). Une usine d’assemblage de vélos de la marque Mercier va être relocalisée à Revin au prix d’un investissement de 2,4 millions d’euros. Avec en prime l’embauche de 140 salariés au terme des deux premières années d’activité pour arriver à 270 employés à l’horizon 2026. Le tout en privilégiant la parité hommes-femmes et en offrant de véritables opportunités à de jeunes diplômés et apprentis. Détenant la célèbre marque française, Jean-Marc Seghezzi, a en effet décidé de réinstaller à Revin, après une échappée internationale de quelques années, la fabrication de vélos
Commentaires