Tourisme en BFC : « un été qui pourrait être en trompe l’œil »

Cet été en région la campagne, la montagne et ses grands espaces aérés, ainsi que les héberments atypiques ont tiré leur épingle du jeu, avec parfois même des records d’affluence (ici les cabanes Coucoo Grands Lacs en Haute-Saône).

Jeudi 3 septembre Bourgogne Franche-Comté Tourisme présentait le bilan de cet été atypique, marqué par la crise sanitaire et économique liée à la Covid 19, ainsi que les actions que le Comité régional du tourisme (CRT) entend déployer dans les mois à venir pour soutenir ce secteur d’activité très durement touché. L’apparition en janvier, en France du Sars-CoV-2 a totalement changé le paysage touristique international. Alors que fin 2019, l’Organisation mondiale du tourisme prévoyait une croissance des voyageurs internationaux de 5 % pour 2020, c’est au contraire à un effondrement du trafic que nous avons assisté. Le printemps a été complétement paralysé. Une situation qui faisait peser d’immenses inquiétudes quant à la période estivale. En juin, la situation s’est débloquée avec la phase 2 du déconfinement annoncée le 28 mai par le gouvernement. « L’été s’est relativement mieux déroulé que ce que
Commentaires