Toulouse Territoire d’Avenir : alerte au risque de décrochage

Les auteurs du rapport Tirole-Guillou craignent pour Toulouse une « perte d’attractivité par rapport aux autres grandes métropoles françaises. »

La commission de prospective présidée par Marion Guillou, ex-patronne de l’Inrae, sous le parrainage de Jean Tirole, prix Nobel d’économie, a rendu son rapport. Si la métropole a des atouts, elle fait face à des enjeux économiques, sociaux et environnementaux majeurs. Lancée en juillet par le président de Toulouse Métropole, Jean-Luc Moudenc, avec le soutien de la présidente de région Carole Delga, cette commission indépendante, composée de 16 personnalités de haut niveau, avait pour mission de faire l’inventaire des forces et faiblesses du territoire de la métropole et de réfléchir à son avenir, avec en arrière-plan les effets dévastateurs de la crise sanitaire. De fait, c’est un portrait sans concession que brosse de l’économie métropolitaine la commission Tirole-Guillou. Certes la métropole bénéficie de sérieux atouts, telle la jeunesse de sa population, l’excellence de son pôle scientifique, la présence de grands
Commentaires