ThirtyOne passe à la vitesse supérieure

ThirtyOne

Christophe Baeza, fondateur et dirigeant de ThirtyOne.

Le concepteur et fabricant haut-garonnais de vélos électriques entame le déploiement de son offre dans une vingtaine de villes françaises. Phénomène de mode ou signe des temps, le marché du vélo, évalué en 2018 à 2 Mds€ par l’Observatoire du cycle, est en plein boum, et notamment depuis les dernières grèves, croissance qui profite essentiellement au vélo à assistance électrique (VAE). Or, parmi les acteurs qui bénéficient de cette bonne dynamique, figure le toulousain ThirtyOne (ex ThirtyOne Bike), qui conçoit et fabrique depuis 2013 des vélos innovants et design. La PME, qui compte cinq salariés, proposait ainsi dès 2014 le premier vélo en libre-service électrique de France, puis le premier vélo à changement de vitesses automatique et en 2018, le vélo qui se recharge à la décélération. « Ce vélo qui se recharge tout seul, c’est ce qui nous distingue de nos concurrents », reconnaît Christophe Baeza, son fondateur.