Taxes américaines : le champagne peut souffler

Champagne

Les destins des Gafa et du champagne intimement liés ? En suspendant sa taxe Gafa, le gouvernement français a permis au champagne d'échapper aux rétorsions économiques américaines.

Après avoir été épargné par la taxe liée au conflit Airbus-Boeing, le champagne vient d’échapper de justesse aux représailles américaines sur la taxe Gafa envisagée par le gouvernement français. Prise en otage dans le bras de fer entre le gouvernement français et Donald Trump au sujet de la taxe Gafa, la filière Champagne peut souffler : elle a échappé de justesse à une taxe de représailles qu’avait brandi le président américain ces dernières semaines. Il faut dire que depuis la fin 2019, les relations commerciales entre la France et les Etats-Unis se sont considérablement tendues, sur la base de deux dossiers distincts : Airbus/Boeing et les Gafa (Google, Apple, Facebook,Amazon). « Les Etats-Unis ont été fondés par l’OMC à prendre des mesures de rétorsion à l’encontre de l’Union européenne en raison des subventions versées par les pays du consortium Airbus. Ils ne s’en sont pas privés et un certain nombre de