Taxe sur les services numériques : la FCA salue l’initiative de la France

Par Éric Plat, président de la Fédération du commerce coopératif et associé (FCA) Une fois n’est pas coutume, la FCA en tant qu’organisation représentative des acteurs du commerce coopératif et associé, soit près de 50 000 points de vente, salue la création d’une nouvelle taxe. La taxe sur les services numériques est une taxe imparfaite mais indispensable, une mesure fiscale de circonstance qui devra servir de modèle aux discussions internationales à venir.La taxe sur les services numériques vise deux grandes catégories de services de l’interface numérique de type marketplace : - Les services qui mettent en relation des utilisateurs (acheteurs/vendeurs) en vue de la livraison de biens ou de la fourniture de services, - Les services commercialisés par la marketplace auprès des annonceurs (ciblage publicitaire...) : ces services peuvent notamment com- prendre les services d’achat, de stockage et de diffusion de messages