Sport et attractivité bisontine la collectivité vise les sommets

Mercredi 8 janvier, Jean-Louis Fousseret a inauguré la salle d’escalade Marie Paradis à Besançon.

Avec l’ouverture de sa salle d’escalade de 18 mètres de haut, Grand Besançon Métropole espère ouvrir une nouvelle voie d’attractivité touristique. Forte de cet équipement de niveau international la collectivité aspire à devenir une terre d’excellence pour les sports de plein air. La première pierre posée en mai 2019, il n’aura fallu que neuf mois pour voir se dresser le bâtiment haut de 20 mètres du nouvel équipement de niveau international dont s’est dôté Grand Besançon Métropole. Baptisée Marie Paradis - en référence à cette alpiniste, première femme à avoir gravi le sommet du Mont Blanc, le 14 juillet 1808 - cette salle d’escalade à vocation « un marqueur de l’agglomération, un équipement phare, une “tête de pont” dans l’animation d’un réseau de sites incluant notamment les falaises du Grand Besançon. Ce nouvel outil s’inscrit pleinement dans le champ des activités de plein air,
Commentaires