Snips, l’assistant vocal à la française

Yann Lechelle revendique la protection des données comme principale différence avec les produits d’Amazon, Google et Apple.

Invité au lycée Roosevelt (Reims) pour présenter son parcours entrepreneurial et l’activité de sa start-up, Yann Lechelle milite pour la protection des données personnelles. Êtes-vous prêt à tout dire à votre assistant vocal ? Si ces appareils débutent leur commercialisation en France, il s’en vend des millions chaque trimestre dans le monde où plus d’un milliard d’utilisateurs ont commencé à parler à Alexa (Amazon), Google Home ou Homepod (Apple) pour faire une recherche internet, demander la météo, ou piloter sa domotique, de la diffusion d’une musique au réglage de la température ou de la lumière. Les consommateurs français, qui ont déjà appris à parler à leur téléphone (Siri d’Apple par exemple) vont donc probablement suivre le mouvement et investir de plus en plus dans ces nouveaux produits. Face aux géants américains (GAFA) ou chinois (BATX), une start-up française essaie d’exister : Snips. Son