Six acteurs privés intègrent le projet de SEML « EnR Ardennes »

La SEML veut favoriser le développement et l’émergence de projets de production d’énergies renouvelables en intervenant comme investisseur aux côtés de porteurs de projets privés.

Avant l’assemblée générale constitutive du 2 avril, le syndicat d’économie mixte d’énergie renouvelable des Ardennes affiche complet avec quinze associés ayant constitué un capital de 4,8 millions d’euros. Issue de la dynamique du Pacte Ardennes, la société d’économie mixte local, « EnR Ardennes », qui veut être un outil investissant en fonds propres ou quasi-fonds propres dans des pro- jets d’énergies renouvelables (méthanisation, photovoltaïque en toiture ou au sol, hydroélectrique, éolien...) sur le territoire vient de vivre une étape déterminante. Six acteurs économiques ayant la volonté d’accompagner activement la transition énergétique se sont officiellement engagés dans le capital de départ de cette société. Il s’agit de la Banque des Territoires-Groupe Caisse des Dépôts à hauteur d’1 million euros, la Chambre de Commerce de d'Industrie des Ardennes (250 000 €), la Caisse d'Epargne et de
Commentaires