Sire, le chapeau dans la peau depuis 150 ans

Sire
La chapellerie Sire se bat pour perpétuer un savoir-faire familial unique. La petite entreprise crée des pièces uniques et a relancé la fabrication du béret ariégeois. En poussant la porte de la maison Sire de Pamiers, on entre dans le monde enchanté du chapeau. Colorés, chatoyants, extravagants, sobres, plats, hauts, ronds ou non, casquettes ou bérets... Les couvre-chefs s’entassent, se cachent ou s’exposent dans un désordre magique. Ils vous racontent un siècle et demi d’histoire, de savoir-faire et de passion. Héritière de cette entreprise familiale, née à Mazères en 1870, Jacqueline Balanca, dernière chapelière de l’Ariège, règne sur cet univers issu de cinq générations. La famille, qui fabriquait à l’origine des casquettes, s’est ensuite orientée vers le négoce, avant de relancer la confection et de s’installer à Pamiers dans les années 80. « Ma grand-mère partait avec sa calèche faire les marchés »,