Santé : une réforme contre les déserts médicaux

Frédérique Vidal est venue présenter l’esprit de la réforme à Reims le 12 février. Crédit: Philippe Demoor.

Une série de concertations a débuté en France pour réformer les études de santé afin de pallier le manque de médecins et de ne plus laisser autant d’étudiants en situation d’échec. La ministre de l’Enseignement supérieur est venue lancer les débats à Reims. Au titre des Régions Grand Est et Bourgogne-Franche Comté, Reims a accueilli la première réunion de concertation sur la réforme des études de santé, en présence de la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal. « C’est une réforme audacieuse et indispensable. Il faut réduire le taux d’échec, diversifier les profils, repenser la formation en lien fort avec les territoires et les universités pour lutter contre la désertification médicale qui touche notamment les Ardennes, l’Aube et la Haute-Marne », s’enthousiasme Guillaume Gellé, président de l’Université de Reims Champagne-Ardenne. Comme le confirme la ministre, le projet de