Rouge Cekoya rejoint le groupe châlonnais Galilé

Davy Goffin devant l’une des machines à jet d’encre latex achetées pour l’offre IOUPRINT. Jamais à court d’idées, le dirigeant de Rouge Cekoya lance dans l’été un site dédié à la décoration murale pour les professionnels. Il a aussi mis en place une politique écoresponsable : impression sans solvants, recyclage des pièces et consommables, sélection de transporteurs avec une politique zéro carbone.

Le rachat fin juin de l’agence de communication dijonnaise par le groupe spécialisé dans l’industrie, le numérique et la manutention va assurer la pérennité de l’entreprise et le développement de nouveaux projets, en propre ou en synergie avec le groupe. Davy Goffin, le patron et fondateur de Rouge Cekoya ne cache pas sa première motivation : « assurer la pérennité de l’entreprise » qu’il dirige seul depuis sa création en 2012. L’agence de communication installée d’abord à Sennecey-Les-Dijon puis récemment à Longvic, vient d’intégrer le chalonnais Galilé, un groupe national de 18 belles PME de l’industrie (Escofier, Manusystem, Corvea, CLM), du numérique et de la manutention. Le groupe vient ainsi de signer avec Alstom-Le Creusot, via sa filiale Farman, la fabrication et installation pour un million d’euros du robot de soudage « le plus capacitaire du ferroviaire ». Galilé emploie 500 collaborateurs