Rimbaud’Tech : quatre nouvelles incubations

Le quatuor à l’initiative de la création d’Eco’Tick.

L’incubateur carolomacérien d’entreprises innovantes Rimbaud’Tech vient de révéler l’identité des quatre derniers projets acceptés en incubation individuelle pour une durée de 18 à 24 mois.

Eco’Tick : Eco’Tick conçoit avec les commerçants partenaires et les particuliers une plateforme de visibilité et de fidélisation qui vise à redynamiser le petit commerce.

« Nous avons pour objectif de tester gratuitement notre plateforme au mois de juin prochain auprès d’une vingtaine de petits négoces de Charleville-Mézières. Et nous cherchons encore des volontaires du côté des commerçants », expliquent les initiateurs qui présentent la particularité de représenter à eux quatre le Grand Est.

Il s’agit du Calcéen Yvan Oudin (Chooz), Eric Humbert (Metz), Jofrey Bier (Briey) et Tanguy Thirion (Vittel).

• Arden’BeeO : Mené par deux jeunes femmes, Julie, l’Alsacienne, et Lisa, l’Ardennaise, qui résident à Charleville-Mézières, Arden’BeeO se propose de développer le Graine & Cup, un gobelet biodégradable et compostable avec des graines dans le double du gobelet. « Ainsi, au lieu de le jeter après utilisation, on plante le gobelet pour y voir pousser de belles fleurs ou des plantes aromatiques », présentent les deux complices. « Être incubées chez Rimbaud’Tech nous permet d’être suivies et soutenues. »

• Cobobox : C’est le nom de baptême d’une solution robotisée, mobile, flexible et multitâche permettant de combattre les troubles musculosquelettiques des opérateurs de TPE et PME tout en améliorant leur bien-être et leur compétitivité au travail. Ce produit dû à Olivier Lefèvre et Stéphane Lefèvre (sans lien de parenté) se compose d’un support à roulette équipé d’un module industriel 4.0 comprenant deux scrutateurs laser de sécurité évitant une protection grillagée comme les robots traditionnels. Le robot travaillera ainsi à vitesse rapide. Si une personne est détectée dans une zone d’approche par les scrutateurs, le mode collaboratif est actionné pour passer le robot en vitesse réduite jusqu’à son arrêt complet.

Le dernier projet incubé n’a pas souhaité communiquer pour le moment.

Commentaires