Renouveler la période d’essai : une faculté plus risquée qu’il n’y paraît!

Equipe
Par l’Ordre des Experts-Comptables de Toulouse Midi-Pyrénées L'employeur est souvent tenté de renouveler la période d’essai des salariés pour se réserver le plus de temps possible pour apprécier leur capacité à exercer leurs fonctions. Mais si cette pratique est monnaie courante, elle n’en est pas moins fort périlleuse. Elle suppose de répondre à de nombreuses exigences qui, faute d’être respectées, entraînent, en cas de rupture du contrat, les effets d’un licenciement injustifié. La première vérification consiste à s’assurer que le renouvellement est bien prévu par une convention de branche étendue et par le contrat de travail. À défaut, le renouvellement est impossible. Ensuite, l’une des premières difficultés est de déterminer la durée autorisée du renouvellement. La réponse à cette question toute simple dans son énoncé, doit résulter d’une analyse juridique plus complexe qu’il ne
Commentaires