Remival : un engagement de grande ampleur

Frédéric Madelin, directeur régional Véolia, Catherine Vautrin, présidente du Grand Reims, Jacques Lucbereilh, sous-préfet de Reims et Arnaud Robinet, maire de Reims, découvre le nouveau parcours pédagogique du site Remival. (Photo : Agathe Cèbe)

Le Centre de Valorisation Energétique des déchets Remival a inauguré, jeudi 6 juin, la fin de ses travaux (10M€) et le début d’une nouvelle ère de performance énergétique. Aujourd’hui, ce sont 76 000 tonnes de déchets ultimes, produits par les habitants de l’agglomération rémoise, qui sont incinérées, chaque année, à Remival. Et pour que cette incinération ne soit pas vaine, le site entreprend, depuis plusieurs années, de requalifier les effets de la combustion en énergies positives et nécessaires. Le site Remival, dont le renouvellement de délégation de service public a été signé fin 2017 pour neuf ans, a souhaité asseoir cette DSP sur les bases saines d’une optimisation énergétique aboutie. Fier de ses quatre certifications (ISO 9001, 14001, 18001 et 50001), le site a entrepris, il y a 18 mois maintenant, d’importants travaux d’aménagements pour un montant total de 10 M€. Les deux fours du site rémois brûlent