« Refuser qu’un nouveau fossé se creuse entre les territoires »

Maire d’Epernay et vice-président du Conseil régional du Grand Est, Franck Leroy présente les enjeux du déploiement du très haut débit dans les territoires ruraux. Entretien. En votre qualité de vice-Président de la Région Grand-Est, vous êtes en charge notamment de la cohésion territoriale. À ce titre vous êtes fortement impliqué dans le déploiement de la fibre optique. Que peut-on en dire aujourd'hui ? Franck Leroy : « Il faut rappeler que les opérateurs privés sont en charge du déploiement de la fibre optique dans les territoires urbains qu'on appelle "zones AMII" ; que pour les autres territoires, essentiellement ruraux, il appartenait aux départements de construire des Réseaux d'Initiative Publique (RIP), financés sur fonds publics et européens. La création de la Région Grand Est a tout changé. Sous l'impulsion de Philippe Richert, elle a pris le dossier du Très Haut Débit "à bras le corps" dès sa création, proposant aux