Refermer le cercle pour s’ouvrir à de nouveaux visiteurs

Cercle immense

Le projet « Un Cercle immense », développé par la Saline royale d’Arc-et-Senans consiste à réaménager sur près de 15 hectares, à l’horizon 2021, les jardins et les espaces extérieurs aux bâtiments, dans et hors du mur d’enceinte. Il s’agit, par l’aménagement paysager, de donner vie au rêve de cité idéale en forme de cercle imaginé par Claude-Nicolas Ledoux, architecte de la Saline royale au Siècle des Lumières, qui est depuis enseigné dans les écoles d’architecture du monde entier.

La Saline royale d’Arc-et-Senans, dans le Doubs, ancienne manufacture de sel inscrite sur la liste du patrimoine mondial par l’Unesco en 1982, développe un double projet de réalité augmentée (“180° augmenté”) et d’aménagement paysager (“Un cercle immense”), en référence au rêve imaginé par son concepteur Claude-Nicolas Ledoux. Un projet exceptionnel à plus d’un titre qui devrait révolutionner l’expérience visiteur et ainsi contribuer à une augmentation significative de la jauge de fréquentation du site. «Tout est parti du constat que la scénographie du site basée sur des audioguides n’avait pas été changée depuis les années 2000. Il était temps d’imaginer un nouveau parcours de visite », raconte Hubert Tassy, le directeur général de l’établissement public de coopération culturelle (EPCC) de la Saline royale d’Arc-et-Senans. Le projet retenu a obtenu le soutien financier du Fonds européen de
Commentaires